WEBTIMEMEDIAS - UN NOUVEAU GUIDE MULTIMÉDIA ET INTERACTIF POUR LE PARC PHOENIX !

Le web magazine économique de la Côte d’Azur WebTimeMédias s’est intéressé à l’entreprise NFCOM après l’inauguration de son application pour le Parc Phoenix, et en profite pour en savoir plus sur les autres réalisations faites par l’entreprise. Un article rédigé par Jean-Pierre LARGUILLET.

Spécialisée dans les nouvelles technologies mobiles appliquées aux usages, la start-up niçoise NFCOM a installé 14 petites bornes interactives (des « beacons ») à proximité des espèces animales et végétales les plus remarquables. A l’approche, elles permettent au visiteur d’être alerté sur son mobile et d’obtenir toutes les informations sur les animaux ou végétaux qui se trouvent devant lui.

 

Spécialisée dans les nouvelles technologies mobiles appliquées aux usages, la start-up niçoise NFCOM a installé 14 petites bornes interactives au Parc Phoenix.

Parc Phoenix à Nice

 

Une nouvelle occasion d’expérimenter sa technologie pour la start-up NFCOM de la pépinière d’Entreprises (CEEI) Nice Côte d’Azur. Spécialisée dans les nouvelles technologies mobiles appliquées aux services marketing innovants, la jeune entreprise vient de décrocher un marché auprès du Parc Phoenix à Nice. Dans le cadre d’une expérimentation de douze mois, elle équipe le parc avec des « beacons » (des équipements bluetooth nouvelle génération), afin de faciliter la mobilité et l’information du public.

C’est ce nouveau type de guide multimédia et interactif mis à disposition des visiteurs qu’ont découvert lors d’une visite vendredi dernier Christian ESTROSI, président de la Métropole et Christian TORDO, adjoint au maire de Nice délégué à l’économie.

 

 

Comment ça marche?

 

Depuis fin décembre, le Parc Phoenix est ainsi équipé de 14 petites bornes interactives. Ces « beacons » sont des bornes Bluetooth Low Energie de petite taille, recouvertes de silicones et invisibles, qui fonctionnent avec une application mobile. Les bornes sont positionnées à proximité d’une espèce animale ou végétale ou d’endroits stratégiques du Parc Phoenix.

L’utilisateur télécharge gratuitement l’application sur son smartphone. Puis, quand il entre dans le rayon d’action d’un « beacon » (20 mètres), il reçoit une notification sur son téléphone. Il est alors redirigé directement sur la page concernée au sein de l’application mobile. Hormis le téléchargement préalable indispensable, aucune action de la part de l’utilisateur n’est nécessaire pour accéder à ces informations (contrairement aux QR codes ou au NFC) : c’est la position de l’utilisateur au sein du parc qui détermine les informations qu’il reçoit (informations sur les espèces végétales, animales, diverses recommandations…). Ces données sont ainsi parfaitement contextualisées.

Pour compléter l’ensemble, une borne wifi a été installée à l’entrée du parc. Celle-ci permet aux visiteurs de télécharger l’application mobile dès leur arrivée et sans surcoût, notamment pour les visiteurs étrangers. L’application est disponible en trois langues (français, anglais et italien).

 

 

La recherche de nouveaux usages via l’Internet des Objets?

Créée en 2012 par deux trentenaires niçois, Gaël LEDEDANTECet Ouajdi BABAY ROUIS, NFCOM est spécialisée dans les nouvelles technologies mobiles appliquées aux services marketing innovants et travaille à développer « de nouveaux usages » via l’internet des objets. Elle s’est déjà faite remarquer à plusieurs occasions. Sur le créneau d’une digitalisation des points de vente, elle avait disposé des tags combinant NFC et QR Codes sur les véhicules neufs et d’occasions des concessions BMW et Mini à Nice. Les clients étaient invités à scanner ou taguer les cibles pour accéder à tous les détails des véhicules (photos et vidéos du véhicule, caractéristiques techniques, demande d’essai, etc.).

Dans le cadre d’un partenariat entre les sociétés Vulog (autopartage) et VALEO (équipementier automobile), NFCOM a eu l’opportunité de développer la partie mobile du projet, dévoilée en septembre 2014 au salon ITS Congress de Détroit, permettant d’améliorer et fluidifier l’expérience client avec une voiture en autopartage. Cette expérimentation au parc Phoenix va aussi lui apporter une nouvelle expérience et lui permettre de développer son savoir-faire et sa visibilité.

Dans le cadre d’un partenariat entre les sociétés Vulog (autopartage) et VALEO (équipementier automobile), NFCOM a eu l’opportunité de développer la partie mobile du projet, dévoilée en septembre 2014 au salon ITS Congress de Détroit, permettant d’améliorer et fluidifier l’expérience client avec une voiture en autopartage.

Source : WebTimeMedias, rédigé par Jean-Pierre LARGUILLET

UN NOUVEAU GUIDE MULTIMÉDIA ET INTERACTIF POUR LE PARC PHOENIX

 Spécialisée dans les nouvelles technologies mobiles appliquées aux usages, la start-up niçoise NFCOM a installé 14 petites bornes interactives (des « beacons« ) à proximité des espèces animales et végétales les plus remarquables. A l’approche, elles permettent au visiteur d’être alerté sur son mobile et d’obtenir toutes les informations sur les animaux ou végétaux qui se trouvent devant lui.

Spécialisée dans les nouvelles technologies mobiles appliquées aux usages, la start-up niçoise NFCOM a installé 14 petites bornes interactives au Parc Phoenix.

Parc Phoenix à Nice

 

Une nouvelle occasion d’expérimenter sa technologie pour la start-up NFCOM de la pépinière d’Entreprises (CEEI) Nice Côte d’Azur. Spécialisée dans les nouvelles technologies mobiles appliquées aux services marketing innovants, la jeune entreprise vient de décrocher un marché auprès du Parc Phoenix à Nice. Dans le cadre d’une expérimentation de douze mois, elle équipe le parc avec des « beacons » (des équipements bluetooth nouvelle génération), afin de faciliter la mobilité et l’information du public.

C’est ce nouveau type de guide multimédia et interactif mis à disposition des visiteurs qu’ont découvert lors d’une visite vendredi dernier Christian Estrosi, président de la Métropole et Christian Tordo, adjoint au maire de Nice délégué à l’économie.

 

 

Comment ça marche?

 

Depuis fin décembre, le Parc Phoenix est ainsi équipé de 14 petites bornes interactives. Ces « beacons » sont des bornes Bluetooth Low Energie de petite taille, recouvertes de silicones et invisibles, qui fonctionnent avec une application mobile. Les bornes sont positionnées à proximité d’une espèce animale ou végétale ou d’endroits stratégiques du Parc Phoenix.

L’utilisateur télécharge gratuitement l’application sur son smartphone. Puis, quand il entre dans le rayon d’action d’un « beacon » (20 mètres), il reçoit une notification sur son téléphone. Il est alors redirigé directement sur la page concernée au sein de l’application mobile. Hormis le téléchargement préalable indispensable, aucune action de la part de l’utilisateur n’est nécessaire pour accéder à ces informations (contrairement aux QR codes ou au NFC) : c’est la position de l’utilisateur au sein du parc qui détermine les informations qu’il reçoit (informations sur les espèces végétales, animales, diverses recommandations…). Ces données sont ainsi parfaitement contextualisées.

Pour compléter l’ensemble, une borne wifi a été installée à l’entrée du parc. Celle-ci permet aux visiteurs de télécharger l’application mobile dès leur arrivée et sans surcoût, notamment pour les visiteurs étrangers. L’application est disponible en trois langues (français, anglais et italien).

 

 

La recherche de nouveaux usages via l’Internet des Objets?

Créée en 2012 par deux trentenaires niçois, Gaël Lededantec et Ouajdi Babay Rouis, NFCOM est spécialisée dans les nouvelles technologies mobiles appliquées aux services marketing innovants et travaille à développer « de nouveaux usages » via l’internet des objets. Elle s’est déjà faite remarquer à plusieurs occasions. Sur le créneau d’une digitalisation des points de vente, elle avait disposé des tags combinant NFC et QR Codes sur les véhicules neufs et d’occasions des concessions BMW et Mini à Nice. Les clients étaient invités à scanner ou taguer les cibles pour accéder à tous les détails des véhicules (photos et vidéos du véhicule, caractéristiques techniques, demande d’essai, etc.).

Dans le cadre d’un partenariat entre les sociétés Vulog (autopartage) et VALEO (équipementier automobile), NFCOM a eu l’opportunité de développer la partie mobile du projet, dévoilée en septembre 2014 au salon ITS Congress de Détroit, permettant d’améliorer et fluidifier l’expérience client avec une voiture en autopartage. Cette expérimentation au parc Phoenix va aussi lui apporter une nouvelle expérience et lui permettre de développer son savoir-faire et sa visibilité.

Dans le cadre d’un partenariat entre les sociétés Vulog (autopartage) et VALEO (équipementier automobile), NFCOM a eu l’opportunité de développer la partie mobile du projet, dévoilée en septembre 2014 au salon ITS Congress de Détroit, permettant d’améliorer et fluidifier l’expérience client avec une voiture en autopartage.

Source : Web Time Medias

You may also like

Leave a comment